UNE MAJORITÉ DE FRANÇAIS SOUTIENT LA TRIBUNE DES GÉNÉRAUX